Qui est Yves-Alexandre Thalmann ?

Yves-Alexandre Thalmann a d'abord étudié les sciences naturelles à l'Université de Fribourg. Il obtient un doctorat en physique des particules en 1997. Il réalise bien vite que sa formation ne lui est d'aucune utilité pour affronter les difficultés relationnelles qu'il rencontre. C'est alors qu'il s'intéresse au domaine de la communication, qui devient rapidement une passion. Ce cheminement l'amène à étudier en France, en Belgique, puis au Québec, où il passe plus d'une année. Au bénéfice d'une licence en psychologie obtenue en 2000 à l’Université de Fribourg, il exerce actuellement en Suisse Romande comme formateur et conférencier dans le domaine des compétences interpersonnelles. Auteur de plusieurs ouvrages, il enseigne également la psychologie.
Depuis 2008, il se passionne pour la psychologie positive, l'étude scientifique du bonheur. On lui doit notamment la synthèse de la pensée positive et de la psychologie positive, appelée pensée positive 2.0.

Le leitmotiv qui guide toutes ses activités est : Penser autrement pour aller mieux.

Portrait

 


Qu'est-ce que les compétences interpersonnelles ?

Les compétences interpersonnelles, aussi appelées compétences sociales, peuvent être définies comme les habiletés d’une personne à interagir efficacement avec d’autres personnes Elles regroupent "l’ensemble des comportements relationnels développés par un individu qui lui permettent d’avoir des échanges efficaces, adaptés et gratifiants avec son entourage" (André et Légeron, La peur des Autres, Odile Jacob, 1998, p.201).

Il apparaît à l'heure actuelle que 4 de ces compétences sont essentielles pour vivre de façon satisfaisante dans nos sociétés : la communication, la gestion des émotions, l'affirmation de soi, la résolution des conflits.

Les compétences interpersonnelles essentielles

Communication Gestion des émotions Affirmation de soi Résolution des conflits
  • Utiliser la prononciation et l’intonation appropriées à la situation
  • Questionner pour recevoir de l’information
  • Décrire une différence d’opinion
  • Accomplir des rituels sociaux (par exemple se présenter)
  • Interpréter les signes non-verbaux
  • Commencer et terminer une conversation
  • Inhiber les comportements destructeurs
  • Etc.
  • Reconnaître et tolérer les signaux corporels liés aux besoins et aux émotions
  • Contenir et réguler les émotions;
  • Exprimer les émotions sans accusation ni agression, aux niveaux verbal et non verbal
  • Reconnaître et valider les émotions des autres (empathie)
  • Etc.
  • Formuler des demandes précises
  • Donner des messages clairs et consistants
  • Défendre ses idées
  • S’exprimer en respectant les différences
  • Accepter et refuser (dire non)
  • Faire respecter ses limites personnelles
  • Etc.
  • reconnaître et comprendre le point de vue de l’autre (se décentrer)
  • Inhiber les réponses impulsives et violentes
  • Reconnaître la nature des problèmes
  • Définir la situation problématique
  • S’exprimer en respectant les différences
  • Choisir une solution en accord avec les autres
  • Evaluer les résultats et les conséquences de la solution choisie
  • Etc.