Comment résoudre les conflits ?

Les conflits sont inévitables. Loin de menacer les relations, ceux-ci permettent de les enrichir, à condition toutefois de savoir s’y prendre. Pour résoudre efficacement un conflit, il s’agit surtout de chercher une solution plutôt qu’un coupable.

Comment réagir lorsqu’un conflit survient ? Cette question apparaît régulièrement chez les personnes qui cherchent à améliorer la communication. Pour y répondre, je décrirai d’abord ce qu’il s’agit d’éviter avant de présenter une méthode efficace pour résoudre les conflits.

Pas forcément destructeur

Les conflits, c’est naturel ! Contrairement à certaines idées reçues, il est normal de rencontrer des conflits ou des problèmes relationnels. C’est même inévitable si l’on pense à la diversité des êtres humains. En fait, ce ne sont pas les conflits eux-mêmes qui sont destructeurs, mais plutôt la façon de les aborder. Par exemple, on sait aujourd’hui que les couples heureux ne vivent pas moins de conflits que les autres, mais qu’ils les résolvent différemment.

Comme un procès

Trop souvent, les conflits sont abordés comme des procès. Le but semble être de trouver un coupable et de le punir. La discussion tourne aux plaintes et aux reproches. Les échanges deviennent une alternance d’attaques et de défenses. Ainsi la scène de ménage suivante, initiée par Madame :
- J’en ai marre de voir traîner tes vêtements dans l’appartement. Tu pourrais être plus soigneux, quand même !
- Je ne les laisse pas traîner, je les pose toujours sur une chaise.
- Et c’est moi qui dois les ranger. Je ne suis pas ta bonne.
- Je ne t’ai jamais demandé de les ranger.
- Oui, mais si je ne le fais pas, ils traînent toute la soirée et je déteste ça !
-Ce n’est pas ma faute si tu es maniaque à ce point...

Ce conflit ne peut que s’enliser. Madame commence par une plainte (« J’en ai marre ») accompagnée d’un reproche (« Tu pourrais être plus soigneux »). Cela met Monsieur sur la défensive : il conteste la façon de voir de son épouse (« Je ne les laisse pas traîner ») et il en profite pour contre-attaquer (« tu es maniaque »).

Une solution, pas un coupable

Transformer un conflit en procès, ça n’aide pas à trouver une solution. Bien au contraire ! La clé d’une résolution efficace consiste justement à chercher une solution plutôt qu’un coupable. Il s’agit de résoudre un problème. Cela commence par la définition exacte du problème. Plus la définition du problème sera précise, plus grandes seront les chances de le résoudre. Dans notre exemple, il semble que la difficulté touche une différence quant à la conception de l’ordre dans l’appartement. Mais nous ne savons pas exactement quel est le problème : est-ce le fait de voir des habits sur une chaise qui indispose Madame ? Est-ce de les voir sur une chaise particulière, par exemple à la vue de tous ? Est-ce la répartition des tâches ménagères qu’elle conteste ? Ou est-ce qu’elle ne se sent pas assez reconnue dans son travail de femme au foyer ?

Définir le problème

La première chose à faire avant d’essayer de résoudre le conflit, c’est donc de le définir avec précision. Il devient alors nettement plus aisé de chercher des solutions. Dans notre exemple, Madame pourrait dire : « J’ai constaté que tu déposais tes habits sur la chaise de notre chambre à coucher en rentrant du travail. Cela m’ennuie parce que j’ai l’habitude de m’y asseoir plusieurs fois dans la soirée. Je me vois alors contrainte de déplacer tes habits. ». Ainsi, elle n’accuse personne. Elle décrit simplement sa difficulté. Il ne lui reste plus qu’à inviter son époux à discuter avec elle : « J’aimerais parler avec toi de cette difficulté afin de la résoudre. ». Ainsi, ils pourront chercher ensemble des solutions.

En résumé, les conflits offrent souvent des occasions de discussion menant à des améliorations. Pour cela, il convient d’envisager le conflit comme un problème à résoudre, et non pas comme le procès d’un coupable. De plus, on aura avantage à définir le problème avec précision avant d’y apporter des solutions.

YAT

haut de page

Répertoire des articles : communiquer